Pour l'amour des mots !...

Un espace dédié aux amoureux des mots !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Leréverbère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Administration
Administration
avatar

Féminin
Nombre de messages : 490
Age : 60
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire de la poésie, photographie, bricolage, randonnée pédestre,
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Leréverbère   Sam 4 Avr - 12:31

LE REVERBERE

Dans une rue de Paris... Un réverbère a froid à l’âme…

Son cœur de verre s’est brisé frappé par la fronde d’un gamin facétieux.

Dans la nuit, il se tient debout, tête basse, hébété, transi :

« Allumeur de réverbères ! Ne me laisse pas tout seul ! Je suis comme un enfant perdu, j’ai froid… Et puis, j’ai si peur du noir ! »

« Si la lune a ses étoiles et le ciel a son soleil, si la nuit à sa grande ourse et l’ombre ses feux-follets, si l’orage a ses éclairs, si l’hiver a son printemps et la fleur a ses abeilles, si l’oiseau a ses deux ailes, si la mer a ses embruns, si l’océan a ses coraux, si la vague a son écume, si le sable a ses dunes, si la pluie a ses nuages et le vent a ses steppes, si l’enfer a son paradis, si les murs ont des oreilles et si l’écho a cent voix, si le phare a son fanal et la ville a ses néons, si la tristesse a le rire, si l’amour a ses baisers, si l’ivresse a son feu, si le gueux à sa chandelle et le poète a sa muse,

Moi, je n’ai que toi, Allumeur de réverbères…

Rends-moi le tapis des étoiles, rends-moi les rayons du soleil, le sourire de la grande ourse et la joie des feux-follets, rends-moi les javelots d’éclairs, les prémices du printemps, le miel des abeilles, le vol du papillon de nuit, le hululement de la chouette, rends-moi le miaulement du chat, le chien qui lève la patte, rends-moi les amoureux qui se bécotent dans les coins sombres, rends-moi les vagues de la mer, les coraux de l’océan, rends-moi la course des nuages, rends-moi le vent, rends-moi le feu de l’ivresse, rends-moi les rumeurs de la ville, les feux de la rampe… rends-moi les allumettes…

Et puis, rends-moi cette rue qui était mienne, cette rue qui est ma maison, cette rue qui semble se pétrifier dans le silence et la brume, cette rue où je me meurs...

Rends-moi la lumière et la vie !

Allumeur de réverbères !
Allumeur de réverbères !!
Allumeur de réverbères !!! »



(c) (extrait de LE MONDE A MA FENETRE)

_________________
(c) Antigone
La poésie, c'est comme le champagne : elle pétille dans mon âme.



http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/cypora_sebagh/cypora_sebagh.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedantigone.over-blog.net/
 
Leréverbère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pour l'amour des mots !... :: Poésies :: Poèmes en proses-
Sauter vers: