Pour l'amour des mots !...

Un espace dédié aux amoureux des mots !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ma France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Administration
Administration
avatar

Féminin
Nombre de messages : 496
Age : 60
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire de la poésie, photographie, bricolage, randonnée pédestre,
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Ma France   Dim 24 Juin - 4:21


(Vendée - Août 2010)

MA FRANCE

Mon village est perché dominant les collines,
On entend de l’église un carillon chanter ;
Je contemple d’en haut, quand le soleil s’incline,
Arrosant la vallée et les chemins pavés,

Les pentes d’oliviers et les routes si blanches
Menant, de-ci, de-là, vers l’ubac des vallons
Où le vent épicé fait frissonner les branches,
Tandis-que sous mon toit nichent les gais pinsons.

Pleine de chaleur douce et, tranquille au-dedans,
Ma chaumière s’endort. Blottie là, près du feu,
Entre les volets clos, quand je cligne des yeux,
Je vois danser des ombres au lit du couchant.

Puis, quand le feu s’éteint, se glissant sous les cendres,
J’aime à voir s’envoler, en légers tourbillons,
Ses flammes que mon âme aspire à y entendre,
Crépitements divins vibrant à l’unisson.

Je m’endors, moi aussi, dans la brève vision
-Tantôt ange ou démon, de figures qui dansent,
Tantôt enfants, moineaux, ailes de papillons
Dont la douceur me frôle jusqu’à délivrance.


(c) extrait de J'AI CONJUGUE LE TEMPS

_________________
(c) Antigone
La poésie, c'est comme le champagne : elle pétille dans mon âme.



http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/cypora_sebagh/cypora_sebagh.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedantigone.over-blog.net/
 
Ma France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pour l'amour des mots !... :: Poésies :: Poèmes en vers classiques-
Sauter vers: