Pour l'amour des mots !...

Un espace dédié aux amoureux des mots !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Toi, que j'ai tant aimée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Administration
Administration
avatar

Féminin
Nombre de messages : 490
Age : 60
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire de la poésie, photographie, bricolage, randonnée pédestre,
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Toi, que j'ai tant aimée   Jeu 26 Avr - 6:04

TOI, QUE J’AI TANT AIMEE
(à ma fille Ruth)

La douleur, me dis-tu, t’envahit –tyrannique-
Tous nos secrets d’antan et nos désirs cupides
T’ont nourrie, jusqu’au deuil, d’un émoi despotique
Et ton cœur s’est rempli de haine infanticide.

Toi qui fus mon écrin, mon joyau, ma ferveur,
Je ne peux m’empêcher de te revoir enfant :
Si espiègle et mutine et encline au bonheur,
Toujours prête à bondir, gambader tel un faon.

Ton fardeau, aujourd’hui, à tes yeux est si dense,
Ton espoir s’est tari quand l’amour t’a quittée
Et tu erres, blessée, sur un chemin immense
Où ton âme égarée ne sait plus où aller.

Ton corps martyrisé, offensé, inutile,
Aimerait tant muer et renaître à nouveau,
Oubliant la souillure innommable et servile
De la duplicité dont tu fus le pivot.

Dépouillée de ta fougue et de toute jouvence,
Ton regard est troublé par un attrait perfide :
Abusée et dupée, flouée en connivence
De fourbes menteries en sermons insipides.

Toi qui fus, autrefois, l’adulée messagère
Qui savait assouplir en prônant la constance,
Si le temps nous dédit des douceurs printanières,
Toi, que j’ai tant chérie malgré ce que t’en penses,

Tu fus toi ! Tu es toi ! Tu resteras toi-même !
Peu importe alors si l’idéal semble vain :
Au-delà des secrets, des arcanes sans fin,
D'aussi loin que tu sois… n’oublie pas que je t’aime !
 


(c) 26.04.2012
(c) extrait de J'AI CONJUGUE LE TEMPS - ISBN N° 978-2-9538961-1-4

_________________
(c) Antigone
La poésie, c'est comme le champagne : elle pétille dans mon âme.



http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/cypora_sebagh/cypora_sebagh.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedantigone.over-blog.net/
 
Toi, que j'ai tant aimée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mainard, Dominique] Je voudrais tant que tu te souviennes
» [AIDE] Root de mon Desire tant desiré ... :)
» Tant pis pour vous
» [Brucker, Fanny] J'aimerais tant te retrouver
» J'aimais tant l'aimer (Doctor Who) [Ten/Rose]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pour l'amour des mots !... :: Poésies :: Poèmes en vers classiques-
Sauter vers: