Pour l'amour des mots !...

Un espace dédié aux amoureux des mots !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les dents de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Administration
Administration
avatar

Féminin
Nombre de messages : 496
Age : 60
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire de la poésie, photographie, bricolage, randonnée pédestre,
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Les dents de la mort   Mer 21 Mai - 13:55

LES DENTS DE LA MORT

Derrière les volets, la maison semble attendre,
Guettant un visiteur qui ne viendra jamais ;
L’air est lourd, immobile et saturé de cendres
Et même les oiseaux, aujourd’hui, sont muets.

Ses yeux ne sont remplis ni d’effroi ou colère
Et semblent contempler le bleu du firmament,
Entre les pierres nues envahies par le lierre,
Un peuple de fourmis le veille patiemment.

Les pieds dans les œillets, une main sur la bouche,
Il s’est couché, ici, et l’on dirait qu’il dort ;
Son front blême et vitreux et saturé de mouches
Tressaille, dévoré par les dents de la mort.

Dans le jardin désert laissé à l’abandon,
Rien ne semble bouger, par même en la venelle :
Une âme torturée, vautrée dans le gazon,
Attend le vain retour de la vie éternelle.


affraid

_________________
(c) Antigone
La poésie, c'est comme le champagne : elle pétille dans mon âme.



http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/cypora_sebagh/cypora_sebagh.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedantigone.over-blog.net/
 
Les dents de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Primeval - Les Dents de la Mort - 2007 - Michael Katleman
» Mort de Roy Sheider: Martin Brody dans les Dents de la Mer
» Undertaker serait mort !!!!
» Dieu de la mort : 03/2008
» ou est la faux de La mort DOS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pour l'amour des mots !... :: Poésies :: Poèmes en vers classiques-
Sauter vers: