Pour l'amour des mots !...

Un espace dédié aux amoureux des mots !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Omar Kayyhâm ( découvrir la poesie persane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad



Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 51
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Omar Kayyhâm ( découvrir la poesie persane)   Mer 27 Juin - 3:32

Depuis de nombreuses années mon mari s'interresse a l'art persan et principalement la poesie persane. Comme il est puriste ds l'âme il a donc apprit a lire , écrire et parler le persan, maintenant il m'enseigne de temps a autre a des oeuvres tels que celles de Omar kayyhâm.
"Ses Robaiyats" sont des quatrains a qui notre langue Française fait perdre de leur beauté, car le Perse et sa calligraphie en sont un écrin qui reste hélas inaccessible à nos yeux et nos oreilles.
-----------------------------

Khayyâm est un désespéré qui se masque d'un sourire dès qu'un sanglot l'étrangle. Cette sérénité douloureuse, il ne l'a pas conquise sans efforts, sans blessures. Durant toute sa vie, il cherche la vérité dans la science, dans la philosophie, dans les plaisirs de la vie
La sérénité de ce désabusé ne ressemble ni au calme olympien de Goethe ni à la fade quiétude d'Horace, poètes auxquels on l'a trop souvent comparé. Son érudition universelle, et ses déboires, d'ordre purement transcendantal, lui ont conféré sa dédaigneuse indifférence et cette amertume qui n'accepte un plaisir que pour le changer en douleur.
Son courage est remarquable. au mépris du jugement de ses contemporains fanatiques (déjà) et intolérants, il ose douter de tout ce que l'on vénère autour de lui, il ose proclamer l'inanité des dogmes religieux et des connaissances humaines.
--------------------------------------------------------
Je vais vous en placez quelques .

Vin (mot qui revient souvent) est à prendre dans son sens spirituel, le vin divin qui enivre et vous "évade" de la dualité. On retrouve ici , le lâcher prise, l'abandon total à ce qui est, ici et maintenant. Seul "Un" existe pour Khayyâm.

1)
Tout le monde sait que je n'ai jamais murmuré la moindre prière.
Tout le monde sait que je n'ai jamais essayé de dissimuler mes défauts.
J'ignore s'il existe une Justice et une Miséricorde... Cependant, j'ai confiance, car j'ai toujours été sincère.

Que vaut-il mieux? S'asseoir dans une taverne, puis faire son examen de conscience, ou se prosterner dans une mosquée, l'âme close ?
Je ne me préoccupe pas de savoir si nous avons un Maître et ce qu'il fera de moi, le cas échéant.

2)

Considère avec indulgence les hommes qui s'enivrent. Dis-toi que tu as d'autres défauts.
Si tu veux connaître la paix, la sérénité, penche-toi sur les déshérités de la vie, sur les humbles qui gémissent dans l'infortune, et tu te trouveras heureux.


3)


Fais en sorte que ton prochain n'ait pas à souffrir de ta sagesse.
Ne t'abandonne jamais à la colère.
Si tu veux t'acheminer vers la paix définitive, souris au Destin qui te frappe, et ne frappe personne.

Puisque tu ignore ce que te réserve demain, efforce-toi d'être heureux aujourd'hui.
Prends une urne de vin, va t'asseoir au clair de lune, et bois, en te disant que la lune te cherchera peut-être vainement, demain.

4)


Le Koran, ce Livre suprême, les hommes le lisent quelquefois, mais qui s'en délecte chaque jour ?
Sur le bord de toutes les coupes pleines de vin est ciselée une secrète maxime de sagesse que nous sommes bien obligés de savourer.

-----------------------------------------------------------

Je vous conseille fortement d'aller lire les variantes ainsi que sa bibiliographie : receuils de poésies et livres sur Omar Khayam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Omar Kayyhâm ( découvrir la poesie persane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pour l'amour des mots !... :: Poésies :: Leurs écrits-
Sauter vers: