Pour l'amour des mots !...

Un espace dédié aux amoureux des mots !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ile vierge (alexandrins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Administration
Administration
avatar

Féminin
Nombre de messages : 496
Age : 60
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire de la poésie, photographie, bricolage, randonnée pédestre,
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Ile vierge (alexandrins)   Dim 6 Aoû - 17:04

ILE VIERGE

Je rêve d’île vierge où l’on vit presque nu,
Où l’onde de l’oubli efface les regrets,
La Nature y sourit et, sans remords, se vêt
Des splendeurs de l’azur ; que vous dire de plus ?

Sous des cieux éclatants d’un bleu d’apothéose,
Le Soleil vient danser au bras de l’Horizon,
La Terre s’unit au Ciel, se métamorphose
A l’appel du Printemps, dans un cri d’abandon.

Si le sable a gardé le parfum de l’écume,
Témoin émerveillé, la mer, dans son écrin,
Immensité salée, vibrante dans la brume,
Frissonne, immaculée, sous le souffle divin.

Les Dieux, sans aucun doute, réunis ici
Que l’écho, au hasard, a comblé de merveilles,
Expirant, quelquefois, un rêve inassouvi,
Triomphent, nonchalants, de l’éternel sommeil.

_________________
(c) Antigone
La poésie, c'est comme le champagne : elle pétille dans mon âme.



http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/cypora_sebagh/cypora_sebagh.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedantigone.over-blog.net/
 
Ile vierge (alexandrins)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vierge froide et autres racontars de Riel, Bonneval et Tanquerelle.
» [Chevalier,Tracy] La vierge en bleu
» Procession de la Vierge Noire; Marseille le 02/02/2010
» Petite croix Vierge/Jésus - datable entre le XVème et le XVIIème siècle.
» Médaille Vierge (Piéta) et Sainte Marie Madeleine de Pazzi - XVIIème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pour l'amour des mots !... :: Poésies :: Poèmes en vers classiques-
Sauter vers: